Traitement fiscal des revenus
  Traitement fiscal des dépôts et placements bancaires
  Traitement fiscal des pensions de retraite
  Traitement fiscal du patrimoine immobilier
  Régime fiscal des investissements au Maroc
 

 
Si vous êtes étranger résidant fiscal et salarié au Maroc, votre salaire est soumis à l’Impôt sur le Revenu.


Base imposable =
salaire brut – cotisations salariales (y compris mutuelle et CIMR) – 20% du brut plafonné à 30 000/an.

L’Impôt sur le Revenu (IR) est calculé sur la base imposable selon le barème suivant :

 

Barème 2011 de l’IR

 

Tranches de revenus en DH Taux d’imposition en % Sommes à déduire du montant
Annuelles Mensuelles Annuelles Mensuelles
0  à   30.000 0     à    2.500 0 - -
30.001   à   50.000 2.501   à      4.167 10% 3.000,00 250,00
50.001   à   60.000 4.167   à      5.000 20% 8.000,00 668,00
60.001   à   80.000 5.001   à      6.667 30% 14.000,00 1.167,00
80.001   à  180.000 6.668   à    15.000 34% 17.200,00 1.433,00
Au-delà de 180.001 Au-delà de  15.001 38% 24.400,00 2.033,00

  Les sommes à déduire représentent un calcul simplifié des taux d’imposition.

 
 
Impôt sur le revenu=
( revenu x taux imposable) - somme à déduire

 
 
     
 

Exemple de calcul de l'IR
Revenu brut : 100 000 DH / annuel
Impôt sur le revenu : (100 000 DH x 34%) - 17 200 DH
                                        = 16 800 DH

 
     
 

 

 

 

Lorsque vous exercez une activité professionnelle, vous êtes imposé au titre de l’Impôt sur le Revenu (IR) sur les revenus professionnels suivant le barème progressif détaillé ci-dessus.

Les revenus professionnels sont déterminés d’après le Régime du Résultat Net Réel (RNR).
Toutefois, sous réserve de remplir les conditions de seuils de Chiffres d’Affaires, vous pouvez opter pour l’un ces régimes suivants :

 

Régime du Résultat Net Simplifié (RNS)

CA HT annuel < 2 MMAD pour les professions commerciales et les activités industrielles ou artisanales

CA HT annuel < 500 KMAD pour les prestataires de services

 

Régime Forfaitaire

CA HT annuel < 1 MMAD pour les professions commerciales et les activités industrielles ou artisanales

CA HT annuel < 250 KMAD pour les prestataires de services


Il est à noter que certaines professions sont exclues du régime du forfait (administrateurs de biens, architectes, avocats, conseil juridique et fiscal, comptables, chirurgiens, géomètres …).