Obtenir votre carte consulaire
Obtenir votre carte de séjour
Travailler au Maroc
Dédouaner votre véhicule
Trouver un logement
Scolariser vos enfants
Vous déplacer au Maroc
Accéder aux soins médicaux
 

Le transport en commun au Maroc est en développement constant.
Le moyen le plus répandu est le « Petit taxi » pour tout transport intra-ville.
Pour se déplacer entre les villes, plusieurs alternatives s’offrent à vous : grands taxis, bus, trains ou avions.

 



Chaque ville possède sa propre couleur : rouge pour Casablanca, bleu pour Rabat, ocre pour Marrakech, ... Le petit taxi peut s’arrêter à plusieurs reprises pour prendre d’autres personnes (maximum trois) qui vont dans la même direction que vous. Dans la plupart des grandes villes, la tarification minimum imposée varie entre 5 et 7 DH. Généralement, une course dans le centre ville se situe entre 15 et 20 DH.

Pour le tarif de nuit, (à partir de 20h en hiver et 21h en été), les prix augmentent de 50%.
Vous pouvez héler les taxis dans la rue, car il n’y a pas de stations appropriées ou encore en commander par téléphone. Pour ce service, il faut compter une majoration de 10 DH le jour et 15 DH la nuit, sur le montant total de la course.

 



Le bus est un moyen de transport très utilisé au Maroc. Une multitude de compagnies existent et offrent des services inégaux, pour des tarifs cependant économiques. La tarification varie entre 4 et 10 DH selon les lignes et les distances parcourus.

 

 






Les grands taxis sont des taxis collectifs, de couleur blanche. Ils relient des villes proches.
Dans les grandes villes, vous trouverez différents points de départ des grands taxis selon la destination finale.

 

 

 

 

 

 

 

Rabat est la première ville au Maroc possédant le réseau de tramway.
A Casablanca, les travaux de voiries sont en cours et l’ouverture des lignes est prévue pour fin 2012.

 

 

 

 

 

 


Le train est un bon moyen de transport pour se déplacer entre les grandes villes du Maroc.  Les trains « Grandes Lignes » se déploient au cœur du territoire pour desservir une centaine de gares réparties le long des 2109 km que compte le réseau ONCF (Office National des Chemins de Fer).
Mieux encore, là où les trains s’arrêtent, les autocars continuent pour vous permettre de joindre des localités non encore reliées au rail : Tétouan, Agadir, Essaouira, Laâyoune …
Les informations concernant les tarifs et horaires sont disponibles sur le site internet de l’ONCF : www.oncf.ma.

 

 


autocar


Voyager en Autocar au Maroc s’avère très économique et pratique car toutes les villes ne sont pas desservies par le train. Plusieurs compagnies de transport couvrent un large réseau.
A titre d'exemple, le trajet Casablanca - Fès (290 km en 4H) coûte à peu près 105 DH (10 euros environ).

 

 

 

 



Le Maroc a le plus grand réseau autoroutier du Maghreb et le deuxième d’Afrique après l’Afrique du Sud.
Ce réseau autoroutier marocain reliant les grandes villes du royaume totalise plus de 1 417 km. Vous pouvez trouver plus d’infos sur le site ADM (Autoroutes Du Maroc) : http://www.adm.co.ma

 

 

 

 


 

Le Maroc dispose de 12 aéroports internationaux : Casablanca, Marrakech, Agadir, Al Hoceima, Dakhla, Laâyoune,  Fès, Oujda, Ouarzazate, Rabat-Salé, Tanger et Tétouan.
Royal Air Maroc est la principale compagnie aérienne marocaine et la deuxième en Afrique. Elle propose un large choix de vols à destination de l'Afrique, de l'Europe, de l'Amérique du Nord et la péninsule Arabique. Les vols intérieurs joignent les villes entre elles, jusqu’au sud du pays.
Les informations concernant les tarifs et horaires sont disponibles sur le site internet de la Royal Air Maroc: www.royalairmaroc.com

 



Le Maroc a adopté un nouveau code de la route comprenant un ensemble de dispositions visant à augmenter la sécurité routière, notamment l’introduction progressive du permis à points.
Ces dispositions concernent également les Etrangers Résident au Maroc disposant d’un permis de conduire étranger. Ils sont ainsi, dans l’obligation d’obtenir un permis de conduire marocain ou d’échanger leur permis par un permis de conduire marocain dans le cas où le Maroc est lié avec leur pays par une convention autorisant le principe de l’échange des permis de conduire (France, Belgique, Egypte, Espagne, Italie, Portugal, Suisse, Tunisie, Libye, Algérie, Mauritanie…)

  • Le dossier d’échange du permis de conduire comprend :
    Formulaire III Bis (à acheter dans les kiosques) dûment renseigné et signé par le demandeur
  • Justificatif de l’identité du demandeur et du lieu de résidence (photocopie certifiée conforme de la carte séjour et certificat de résidence )
  • Certificat médical établi depuis moins de 3 mois par un médecin agréé (hôpital public) attestant l’aptitude physique et mentale du    candidat pour la catégorie sollicitée
  • Original du permis de conduire étranger en cours de validité accompagné de la traduction en langue arabe ou française, si ce permis est    rédigé en une autre langue que ces deux langues
  • Deux photos d’identités récentes et paiement des droits de timbres institués par la législation en vigueur